Capitale de la “Soft Gouvernance”

———————————————————————————————————————La gestion des affaires du monde s’est à la fois intensifiée et complexifiée. Intensifiée, car avec la globalisation, tout ou presque tout est désormais l’affaire de tous. La question climatique constitue à cet égard un bon exemple. Complexité, car le nombre d’acteurs intervenant dans la discussion ou la négociation s’est accru ces dernières décennies de ...

les Salons des Pas-Perdus

  ———————————————————————————————————————- Les différents acteurs (multistakeholders) de la gestion des affaires globales du monde se sont dotés depuis plusieurs décennies d’un indispensable instrument: celui des forums internationaux. Cet outil est d’abord un lieu de rencontre thématique où les préoccupations de la société globale trouvent un écho sous forme de réflexions et de discussions. Organisés autour ...

l’émergence de la soft-gouvernance

——————————————————————————————————————- Dans l’arsenal des méthodes, des procédures et des accords qui dictent les relations internationales, une expression symbolisant un certain renouveau de la gestion des affaires internationales a fait ces dernières années son apparition: c’est le terme de la «soft gouvernance». Cette expression doit clairement son origine à cet autre concept du «soft power», introduit ...

softlaws

——————————————————————————————————————— Depuis la tragédie du 9/11 (2001) et la menace de pandémie de la grippe aviaire (2003), la réalité de l’interdépendance des territoires, des peuples et des Etats-Nations est devenue plus qu’évidente pour tous. Ce qui l’est un peu moins, c’est cet extraordinaire assemblage de régulations, de normalisations et de standardisations que la globalisation a ...

territoires directs

———————————————————————————————————————- La  gestion à venir des territoires nécessitera des outils nouveaux. Nous proposons d’intégrer 12 facteurs déterminants du changement et de la compréhension des complexités contemporaines afin d’améliorer notre vision d’avenir. Ces facteurs sont clés pour qui devra prendre des décisions de développements territoriales: 1. L’économie directe Avec la digitalisation du commerce, de la production ...